Informatique

Wifi : Intel annonce des jeux de puces 802.11ax pour cette année

Le standard final pour sa part débarque l'an prochain

Voix et télévision sur IP, streaming en ligne, etc. la liste des services au sein de la maison connectée va grandissant de jour en jour.Cependant il vient à visée que les contraintes imposées à la flotte de passerelles qui s’appuient sur le standard 802.11ac suivent la même tendance.En ce qui concerne, les sollicitations à l’endroit du routeur croissent.
Chez Intel, ils ont décidées de passer à la vitesse supérieure.La firme annonce en effet une extension de son portfolio avec des jeux de puces Wifi 802.11ax pour venir prendre le relais de la génération précédente.
Le standard final 802.11ax n’est-il pas attendu pour 2019 ? Forbes confirme que c’est bien le cas. Le fondeur a cependant décidé de baser ses chipsets sur la proposition en cours d’évaluation (le draft 2.0) par la Wifi Alliance, ce qui laisse penser que la mouture définitive ne devrait pas trop s’en écarter. D’après ce que rapporte le média américain à ce sujet, le standard 802.11ax, en plus de maintenir la prise en charge simultanée de plusieurs dispositifs, permettra d’améliorer les vitesses de transfert des données.

Le géant du semi-conducteur a prévu une transition douce de ses partenaires de 802.11ac à 802.11ax. D’après ce que rapporte Forbes en effet, le fondeur a mis un stratagème en place pour éviter que ces derniers n’aient à revoir l’architecture entière de leurs systèmes. Les jeux de puce 802.11ax sont conçus par le fondeur de sorte qu’ils puissent remplacer leurs prédécesseurs dans le design précédent sans trop d’efforts. La manœuvre est de nature à accélérer l’apparition de dispositifs 802.11ax sur le marché.

Des puces 802.11ax sur les étals, une nouveauté ? Que non puisque la communication d’Intel fait suite à celle de Qualcomm au mois de février 2017. Asus également a annoncé le RT-AX88U, un routeur 802.11ax. L’appareil est capable de transferts de données de 1148 mégabits par seconde sur la bande 2,4 gigahertz ; il monte à 4804 mégabits par seconde sur la 5 gigahertz.

Grosso modo, de belles performances en comparaison à celles offertes par le standard 802.11ac. Seulement, pour en profiter il faudra patienter ; la Wifi alliance doit finaliser le nouveau standard. C’est seulement alors que pourra débuter le processus de certification des dispositifs. Au travers de ce dernier, la communauté sera sûre que les problèmes de compatibilité entre appareils sont bien maîtrisés. Ce n’est qu’après qu’on pourra effectivement parler du début d’une nouvelle ère pour le Wifi. Il faudra donc très probablement patienter après 2019 pour bénéficier de toutes ces belles promesses.

Autres aticles de la rubrique

Vidéo du jour

Duel de la semaine

Newsletter

Je souhaite rester informé et recevoir toutes les informations sur TechDeGeek dans ma boite mail