Les processeurs Intel Xeon Cascade Lake vont inaugurer l’ère des protections intégrées contre Spectre

Sur les serveurs et les desktops

Il y a bientôt deux mois que la nouvelle selon laquelleInteldevrait livrer ses premiers processeurs équipés de protections intégrées contre les vulnérabilités Spectre a filtré sur cette plateforme. Dans une note d’information encore toute fraîche, le fondeur en dit plus à ce propos. Il annonce que les processeurs Intel Xeon de dernière génération – nommés Cascade Lake – vont inaugurer l’ère des protections intégrées contre les vulnérabilités Meltdown et Spectre. Le fondeur ajoute que les processeurs Intel Core de 8e génération sont aussi concernés par cette mouvance.

Dans le cadre de la gestion de cette apocalypse numérique, le fondeur a, début février, procédé à la publication de microcodes mis à jour pour la microarchitecture SkyLake. Début mars, c’était le tour des microarchitectures Broadwell et Haswell ; la manœuvre faisait suite à la publication de correctifs pour Kaby Lake et Coffee Lake, ses processeurs de 7e et 8e génération. Le code rédigé par Intel, puis acheminé aux utilisateurs finals via les fabricants d’équipements d’origine et Microsoft, a vocation à atténuer les failles de façon logicielle.

Brian Krzanich est monté au créneau pour signaler que les Intel Xeon Cascade Lake et les Intel Core de 8e génération seront munis de « partitions » pour les protéger contre la variante 2 de Spectre, ainsi que de Meltdown (pas de solution intégrée au hard en ce qui concerne la variante 1 de Spectre pour le moment). Sans trop s’étendre à ce sujet, le CEO d’Intel a déclaré que ces dernières permettraient de renforcer les murs de protection entre les applications et les niveaux d’utilisateurs privilégiés que Spectre et Meltdown peuvent permettre de violer en exploitant une faiblesse des techniques d’exécution spéculative.

« Meltdown utilise une faille de certains processeurs permettant de lire les adresses du noyau, l’attaque Spectre quant à elle ne s’appuie pas sur une faille, mais sur l’optimisation de prédiction et de cache pour pouvoir lire n’importe quelle valeur dans l’espace utilisateur d’un processus victime. L’idée de Spectre est d’entraîner le processeur à suivre un certain chemin lorsqu’une décision doit être prise en utilisant l’optimisation de prédiction, puis de profiter de cette prise de décision entraînée pour que le processeur prenne la branche voulue même si la condition n’est plus respectée », peut-on lire sur le site hackndo qui donne l’explication la plus simple pour un lecteur avec des notions de langage C.

Brian Krzanich n’a pas fait dans le détail en ce qui concerne les périodes précises de disponibilité des Intel Xeon de dernière génération. Les Intel Core de 8e génération sont pour leur part attendus dans la deuxième moitié de 2018.

Dans la même rubrique

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 30 |

Actu en image