Actualités

La police a diffusé la vidéo de la collision du véhicule autonome d’Uber

Qui a causé la mort d'une piétonne dans la nuit de dimanche

Un véhicule autonome d’Uber a été impliqué dans un accident qui a coûté la vie à une piétonne dans la nuit de dimanche à lundi aux États-Unis, a indiqué l’entreprise, qui a décidé dans la foulée de suspendre son programme de circulation de voitures sans conducteur à Phoenix, à Pittsburgh, à San Francisco et à Toronto. L’entreprise a assuré qu’il s’agit là d’une procédure standard.

L’accident s’est déroulé dans la ville de Tempe, en Arizona, où Uber fait rouler des voitures autonomes. Les autorités locales ont identifié la victime comme étant Elaine Herzberg, âgée de 49 ans. Selon la police de Tempe, l’accident « s’est produit pendant la nuit sur Mill Avenue juste au sud de Curry Rd ». Herzberg poussait sa bicyclette de l’autre côté de la rue quand le véhicule Uber, qui se dirigeait vers le nord, l’a heurtée.

Dans un premier temps, la police a fait une déclaration sur cette affaire. Selon Sylvia Moir, le chef de la police de Tempe au San Francisco Chronicle, Uber n’est probablement pas responsable de cet accident : « Le conducteur a dit que tout s’est passé en un éclair, la personne a surgi devant eux », a déclaré Sylvia Moir. « La première chose qui lui a fait réaliser la collision était le bruit produit à l’impact. »

Cette fois-ci, la police a diffusé la vidéo captée à l’extérieur et à l’intérieur du véhicule. Il faut préciser que le véhicule Uber fonctionnait en mode autonome lorsqu’il a percuté Elaine Herzberg. Cette dernière a été transportée à l’hôpital, où elle est décédée des suites de ses blessures, ce qui pourrait constituer la première mort d’un piéton par une voiture autonome.

La vidéo ne montre pas de façon concluante qui est en tort. La police de Tempe a d’abord rapporté que Herzberg est apparu soudainement. Cependant, la séquence vidéo semble la montrer quelques secondes avant la collision. Elle a également montré que le conducteur du véhicule derrière le volant regardait la route par intermittence pendant que la voiture roulait.

La police de Tempe a été rejointe par le National Transportation Safety Board des États-Unis et la National Highway Traffic Safety Administration dans l’enquête sur l’accident lundi. Les agences fédérales et locales examinent la vidéo, ainsi que le véhicule, le lieu de l’accident et toutes les données enregistrées par le véhicule dans le cadre de l’enquête.

Uber coopère avec l’enquête.

« La vidéo est dérangeante et déchirante à regarder, et nos pensées continuent d’être avec les proches d’Elaine », a déclaré un porte-parole d’Uber dans un communiqué. « Nos voitures vont rester immobiles et nous allons aider les autorités locales, étatiques et fédérales de toutes les manières possibles. »

La police de Tempe a indiqué mardi que le département n’a pas encore déterminé qui est responsable, malgré la déclaration préliminaire de son chef qui pense, après avoir regardé la vidéo, qu’Uber ne sera probablement pas responsable, principalement parce que Herzberg ne traversait pas la rue au passage pour piétons.

« Il est très clair qu’il aurait été difficile d’éviter cette collision dans n’importe quel mode (autopilote ou conduite manuelle) à cause de la façon dont elle est sortie de l’ombre pour apparaître sur la route », a déclaré Moir au Chronicle.

Sur la base des résultats de l’enquête, Uber pourrait faire face à des accusations criminelles. La police de Tempe soumettra ses conclusions au bureau du procureur du comté de Maricopa pour déterminer si des accusations criminelles sont justifiées.

Autres aticles de la rubrique

Vidéo du jour

Duel de la semaine

Newsletter

Je souhaite rester informé et recevoir toutes les informations sur TechDeGeek dans ma boite mail