La Corée du Sud envisage d’éteindre les ordinateurs des fonctionnaires à 19h00 les vendredis

Afin de les empêcher de travailler trop tard

Le gouvernement de la Corée du Sud a lancé une nouvelle initiative pour forcer ses employés à quitter le travail à temps : éteindre tous leurs ordinateurs à 19h00 le vendredi. Pour expliquer cette mesure, le gouvernement avance qu’il essaie de mettre un terme à une « culture du travail supplémentaire ».

Il faut savoir que la Corée du Sud possède l’un des plus grands nombres d’heures de travail au monde. En effet, selon une enquête du ministère du personnel et de la gestion dont les résultats ont été publiés en janvier, les employés du gouvernement travaillent en moyenne 2738 heures par personne et par an, tandis que les employés ordinaires travaillent 2271 heures par an.

La durée moyenne annuelle du travail des fonctionnaires dans les pays de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques, qui regroupent entre autres la France, l’Allemagne, le Canada, le Japon, etc.) est de 1763 heures.

En moyenne, les heures supplémentaires effectuées en 2016 étaient de 70,4 heures par mois dans le cas des employés de service 24 heures sur 24 et de 31 heures et demie dans le cas des autres travailleurs de service ordinaire.

Avec de tels chiffres, il n’est pas étonnant que le gouvernement veuille réagir.

L’initiative de fermeture du gouvernement métropolitain de Séoul devrait se dérouler en trois phases au cours des trois prochains mois.

Le programme débutera le 30 mars et tous les ordinateurs seront éteints avant 20 h 00. La deuxième phase va commencer en avril où les employés verront leurs ordinateurs éteints à 19 h 30 le deuxième et le quatrième vendredi du mois. À partir du mois de mai, le programme sera en plein essor, avec tous les ordinateurs éteints à 19 h 00 tous les vendredis.

Selon une déclaration de SMG, tous les employés seront soumis à cette règle, même si des exemptions pourront être accordées dans des circonstances particulières.

Cependant, tous les fonctionnaires ne semblent pas être d’accord : selon la SMG, 67,1% des fonctionnaires ont demandé à être exemptés de l’extinction forcée.

Plus tôt ce mois-ci, l’Assemblée nationale de la Corée du Sud a adopté une loi visant à réduire le nombre maximal d’heures de travail hebdomadaires à 52, contre 68 aujourd’hui.

Dans la même rubrique

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 34 |

Actu en image