Informatique

Facebook veut utiliser la reconnaissance faciale pour vous prévenir Lorsque quelqu’un publie une photo de vous sur sa plateforme

Ce n’est pas un secret : Facebook utilise un algorithme de reconnaissance faciale sur son site et son application mobile. Un algorithme que l’entreprise s’est efforcée d’améliorer au fil des années. Par exemple, en 2014, Facebook a présenté son projet DeepFace.

Si Facebook possédait déjà un système de reconnaissance faciale capable de vous proposer des noms d’amis à taguer quand vous téléchargez une photo (en utilisant des informations telles que la distance entre les yeux et le nez en les comparant avec des photos de profil et des photos déjà taguées) ces résultats sont loin d’être aussi précis que ceux obtenus par DeepFace. Ce dernier utilise des techniques d’apprentissage profond (deep learning), un domaine d’intelligence artificielle spécialisé dans le décodage des types de données irrégulières. Les chercheurs ont estimé que DeepFace peut déterminer si deux visages photographiés appartiennent à la même personne – avec une précision de 97,25 %.

Cette fois-ci, Facebook veut aller un cran plus loin et s’assurer que vous soyez au courant si quelqu’un poste vos photos, même lorsque la personne ne vous tague pas, et que vous puissiez en prendre le contrôle.

C’est dans ce contexte que le réseau social a lancé une nouvelle fonction de reconnaissance faciale appelée Photo Review qui vous permettra par exemple de détecter si d’autres personnes tentent d’utiliser votre photo comme leur photo de profil.

« Désormais, si vous êtes sur une photo et que vous faites partie du public de ce message, nous vous en informerons, même si vous n’avez pas été tagué. Vous avez le contrôle de votre image sur Facebook et pouvez faire des choix tels que vous taguer, vous laisser ne pas être tagué, joindre la personne qui a posté une photo de vous si vous avez des inquiétudes à ce sujet. Nous respectons toujours le paramètre de confidentialité que les internautes choisissent lorsqu’ils postent une photo sur Facebook (qu’il s’agisse d’amis, de public ou d’un public personnalisé), de sorte que vous ne recevrez pas de notification si vous n’êtes pas dans l’audience », explique Facebook

En clair, si vous apparaissez dans une photo de quelqu’un qui est défini comme étant visible au public, vous en serez informé. Pour les autres paramètres, vous ne serez averti que si vous êtes dans l’audience de cette photo (par exemple si la personne définit l’audience d’une photo comme étant « visible à tous mes amis » et que vous en faites partie, vous en serez prévenu. Mais si elle définit l’audience comme étant « visible à tous mes amis sauf [Votre pseudo] », vous ne serez pas prévenu. Une section Photo Review du profil gardera une trace de toutes vos photos non marquées, mais reconnues.

« Nous voulons que les gens se sentent en confiance lorsqu’ils affichent des photos d’eux-mêmes sur Facebook, donc nous allons bientôt commencer à utiliser la technologie de reconnaissance faciale pour faire savoir aux autres quand quelqu’un d’autre télécharge une photo d’eux comme leur photo de profil. Nous faisons cela pour empêcher les gens d’usurper l’identité des autres sur Facebook. »
Autre avantage mis en avant par l’entreprise, les utilisateurs malvoyants auront non seulement une description automatique de chaque image, une fonction déployée depuis deux ans, mais aussi la liste des personnes présentes sur chaque photo. Jusque-là, il fallait une identification manuelle pour que le système indique les noms. Désormais, le réseau peut le faire automatiquement.

Facebook ajoute également un nouveau paramètre de confidentialité de désactivation de la reconnaissance faciale photo et vidéo qui supprimera son modèle de visage et désactivera la nouvelle fonction Photo Review ainsi que les anciennes suggestions de tags qui utilisent la reconnaissance faciale pour accélérer le marquage lorsque vos amis publient une photo de vous.

Des paramètres qui seront déployés au cours des prochaines semaines sauf en Europe et au Canada, des zones où les régulations en matière de protection des données et de la vie privée sont souvent plus strictes

Autres aticles de la rubrique

Vidéo du jour

Duel de la semaine

Newsletter

Je souhaite rester informé et recevoir toutes les informations sur TechDeGeek dans ma boite mail