Actualités

Apple pourrait se tourner de façon exclusive vers Intel pour équiper ses prochains iPhone en modems Et délaisser Qualcomm

À Wall Street, le titre de Qualcomm a reculé de 3 % ce lundi après que des spéculations ont informé qu’Apple pourrait délaisser la société et se tourner de façon exclusive vers Intel pour équiper ses prochains iPhone en modems.

« Il y a des spéculations selon lesquelles Apple pourrait abandonner Qualcomm dans la prochaine génération de ses téléphones et je pense que c’est en partie la raison pour laquelle l’action baisse aujourd’hui », a déclaré Angelo Zino, un analyste de CFRA Research.

Pendant des années, Qualcomm a été le fournisseur solennel d’Apple, mais les relations entre les deux sociétés se sont vite détériorées l’année dernière après que la pomme a accusé Qualcomm de surfacturer ses puces et de lui avoir refusé environ un milliard de dollars de remises sur lesquelles il s’était engagé.

Depuis plusieurs mois, les deux groupes se sont engagés dans une bataille juridique internationale en raison de la pratique adoptée depuis longtemps par Qualcomm et qui consiste à se faire reverser un pourcentage du prix total des iPhone et d’autres appareils d‘Apple. En janvier 2017, Apple avait déjà porté plainte contre Qualcomm en arguant que le fabricant de puces était en train de profiter de sa position dominante dans le secteur pour lui faire payer plus qu’il n’en faut pour l’usage de ses technologies. En réponse à cette plainte, Qualcomm avait également réagi à son tour en saisissant la justice pour forcer les sous-traitants d’Apple à payer ses royalties, arguant que c’est Apple qui est derrière l’arrêt des paiements. Qualcomm, à en croire les informations collectées, accuse Apple d’user de sa position de force pour ne pas payer, et cela à leur juste prix, les technologies qu’il a brevetées.

Dans une note bien détaillée, la firme de courtage Nomura Instinet a informé qu’elle a anticipé le fait qu’Apple pourrait délaisser Qualcomm en faveur d’autres fournisseurs, le but étant de réduire les coûts de fabrication de son iPhone. Les ventes de l’iPhone X n’ont pas atteint les objectifs fixés par Apple, c’est ce que suggèrent en tout cas les résultats de la firme. Pour cette raison, Apple doit réduire les coûts si elle a constaté que beaucoup de clients refusent de payer plus de 1000 dollars pour un smartphone. Se tourner vers Intel pourrait permettre à Apple d’économiser plus de 100 millions de dollars de cycle en cycle.

Le titre d’Intel a bondi de 1,4 % à 46,81 dollars, le fondeur qui domine le marché des puces pour ordinateur a entrepris récemment une stratégie agressive afin de tenter de gagner plus de parts de marché dans le marché du mobile.

Qualcomm a publié des résultats la semaine dernière en dessous des attentes des analystes. La société a informé avoir pris en compte dans ses prévisions la possibilité qu’Apple se tourne vers un autre fournisseur de puces pour ses futurs appareils.

Broadcom, un autre fournisseur d’Apple, pourrait se voir également exclu de l’écosystème de la pomme au profit de son rival Qorvo. Un manque à gagner de 400 millions dollars pour le géant américain qui vient d’augmenter son offre à 121 milliards de dollars pour racheter Qualcomm.

Malgré le vent de guerre, des analystes ont informé auparavant qu’Intel pourrait ne pas être assez préparé à l’arrivée de la 5G comme son rival, et que les iPhone avec des puces de Qualcomm ont été plus performants que ceux avec des puces d’Intel. Si les technologies de 5G de Qualcomm sont plus avancées que ceux d’Intel, cela veut dire qu’Apple ne pourra pas exclure la société indéfiniment.

Autres aticles de la rubrique

Vidéo du jour

Duel de la semaine

Newsletter

Je souhaite rester informé et recevoir toutes les informations sur TechDeGeek dans ma boite mail